Prince – When Doves Cry

1984.J’ai seize ans. je tourne manuellement les boutons de recherche de chaines et je tombe d’abord sur ça…

La chaîne canal plus fait des essais de transmission. Pendant la journée, il balance des clips vidéo.Ma curiosité me pousse à tout mater quand soudain je vois un type à poil dans une baignoire..c’est Prince avec le titre « When Doves Cry »

Je résume : du bon son, un mec androgyne qui déborde de testostérone, emballant des jeunes filles(Remember Patricia Apollonia Kotero ) sur sa grosse moto. Je suis adolescent, mon imaginaire s’est emballé vitesse grand V. j’ai échappé de peu à la chemise à jabot. Je me suis bien sûr précipité sur l’album « purple rain » et dans ma salle de cinoche de Rosny 2 pour voir le film. la claque !!!

Le chanteur ne voulait aucun de ses clips vidéo sur internet. Un an après sa mort, sa volonté n’est pas respectée. Ces clips sont là pour faire la promotion d’une nouvelle sortie deluxe de Purple rain. Le commerce est puant mais me permet de vous partager ce souvenir d’il y a 33 ans.

On se quitte avec « let’s go crazy »

Pierrette Bloch

Pierrette Bloch est morte ce vendredi 7 juillet. Artiste abstraite elle a eu récemment une rétrospective parisienne. Je connaissais peu cet artiste mais j’ai apprécie d’avoir des points communs avec elle, inconsciemment ou non.

Sans titre, 2014-2016, bâton d’huile et pastel sec sur papier.
Bobig – 2017 . gribouillis digital sur photo.

J’avais aussi remarqué cet élément chez Cy twombly. Décidément les artistes aiment bien gribouiller.

Le lien wikipedia de l’artiste

Des converses à l’assemblée

parfois je lis des polémiques et les bras m’en tombent. Nous sommes en 2017 et des personnes sont choquées que des députés viennent sans cravate et en converse à l’assemblée nationale.

je lis aussi en commentaires « Sans oublier la chemise en-dehors du pantalon. On aura tout vu »

Pourtant il y a un scandale, un truc bien plus ennuyeux qui se produit dans cette assemblée nationale. Observez mieux au lieu de regarder les cravates et les chaussures des députés. il n’y a aucune femme au perchoir. Une fois de plus, c’est un homme. on observe encore ? il n’y a pas une seule femme présidente de groupe !!

Mais bon en France, pays qui se ringardise d’année en année, on préfère se prendre la tête sur des fringues que sur la présence des femmes sur le terrain politique. on est mal barré.

Jacques Attali m’a bloqué

Après un petit moment de flottement sur ce blog, je reprends une activité régulière. Je lance mon compte twitter et…

Jacques Attali m’a bloqué. Je n’ai jamais discuté avec ce monsieur ! Pas un seul débat sur twitter. Nada ! Mieux, je ne me considère pas comme un troll, je suis souvent respectueux du débat. Du coup je m’interroge sur le réseau et un de mes contacts réguliers me répond ceci :

Surprenant mais j’avoue avoir remarqué récemment certains blocages de personnes avec qui je n’ai jamais eu de contact (un « journaliste », un ambassadeur..) Les réseaux sociaux m’étonneront toujours. Me voilà donc blacklisté.
J’espère ne pas sombrer dans la parano et découvrir un jour que je suis fichier S. ça serait le bouquet.

Le parquet

Le principe est simple. Depuis plus de 20 ans, tout est prétexte pour créer. Avec les mobiles, on a de véritables ateliers ambulants. A l’aide de différentes applications, je ponds régulièrement des images. Dernière artisterie en date : mon parquet.

Assis sur mes toilettes, je photographie le parquet. Je bidouille avec différents effets…et cela donne ce résultat.

cette oeuvre peut faire son plus bel effet accrochée au mur de votre salon.

Le sopalin

un de mes artistes préférés est David Hockney. d’abord parce qu’il semble jouir d’une grande liberté de créativité. Puis parce qu’il a exploré les possibilités de la photographie. Gamin, j’adorais analyser ses images. repérer les détails.

Depuis un ou deux mois, je tripatouille un peu plus mes images. l’envie que l’œil se perde entre nuances de couleurs. Je tente des collages, de la retouche…j’expérimente et cela me plait beaucoup. Dernière artisterie en date. Un vieux sopalin qui a servi à essuyer du café.

Avant

Après

Objectif des prochains mois : Imprimer ces travaux photographiques sur toile et les donner gratuitement sur ce site.

Les artisteries de mai

En faisant des essais avec des applications créatives, je me suis amusé avec des effet « Glitch ». Des petites défaillances de l’image. Ainsi, on peut constater une petite évolution dans mes photographies où je n’hésite pas à bidouiller certaines parties des images et à couper/coller. Voici le résultat.

Plus classique j’ai capturé ce mur découvert à Vincennes rue de Fontenay.

le même mur modifié avec logiciel de retouche

Les élections m’ont inspiré cette image avec la sensation d’avoir voté pour un clown

toutes ces artisteries sont visibles sur mon portfolio

Interdire la parole

je l’avais écrit en janvier 2015 « On va traverser une période très délicate ». Nous sommes en 2017 et je ne m’attendais pas que cela soit encore le cas. Les attentats de Charlie hebdo ont déclenché en France une intolérance qui s’exprime de plus en plus. Sur n’importe quel sujet, que cela soit une réunion de femmes noires ou d’un animateur de tv qui dépasse les limites, on ne peut plus discuter sereinement. sur n’importe quel thème, les gens semblent réagir en meute pour réclamer soit la censure, soit la démission d’une personne en se vantant du pouvoir de nuisance des réseaux sociaux.
Si on essaie de relativiser les choses, d’intervenir pour plus de sérénité et souligner que la justice des réseaux sociaux ne vaudra jamais la justice classique. Bref que la raison vaut mieux que la passion, le couperet tombe aussitôt :

On bloque. on refuse de discuter. On veut interdire la parole. je reviens à mon article sur Cyril Hanouna et la couverture de charlie hebdo que je recolle ici.

J’en suis encore sur le cul. Charlie Hebdo est un journal satirique. il a payé un prix énorme pour le combat sur la liberté d’expression. Et en 2017, une couverture de charlie hebdo appelle à virer un mec de la télévision. C’est vraiment le signe que quelque chose ne tourne pas rond !

Ce qui est catastrophique dans cette situation, c’est qu’il y a souvent des points d’accord et qu’il suffirait d’un peu de sagesse pour parvenir à des solutions, à faire émerger des idées. Mais non, on bloque, on appelle à la censure..et pendant ce temps là, connement, on prépare le terrain au FN pour 2022.
ça sera sans moi !